Journal De Bord – Octobre 2015 – Safari Bali Plongee

Si le proverbe dit « il faut manger pour vivre », en France, « il faut vivre pour manger ». Bien que j’essaie d’élever le débat légèrement au dessus de l’estomac, les sujets sont propices à le replacer entre le foie, la rate et le gros intestin…

Section Bio: présentation d’une espèce aux noms vernaculaires nombreux : rascasse, rascasse-volante, poisson-scorpion, poisson-dindon, poisson-feu, diable des mers, poisson-lion…. A quelle sauce sera-t-elle mangée ?

Vie Balinaise abordera un sujet lié aux grands événements de l’île des dieux. Je ne vous ferai pas mariner ni mijoter plus longtemps, c’est sans flamber que je présente ce fricot corsé, bardé d’apparat, clarifié par les prêtres.… le Babi Guling !

Safari Bali: au menu, sauvetage inhabituel et nouveautés 2016 !

Bonne lecture,


Bio Marine

Demandez à vos amis palmipèdes, quel poisson tropical leur vient immédiatement à l’esprit? Petite serait ma surprise si la réponse est la rascasse, icône philatélique d’une 30aine de pays dont l’Australie et la Nouvelle-Calédonie!

Rascasse, un nom qui englobe une 50aine d’espèces appréciées pour la bouillabaisse… peuchère! Rétrécissons notre discours au nom latin Ptérois qui réunit une 10aine de sous-espèces dont Ptérois VolitansAntennata et Radiata.

Ce poisson familier aux oscillations lentes et majestueuses, aux couleurs vives et variées, suit volontiers le plongeur durant ses pérégrinations subaquatiques nocturnes. Curiosité ou intérêt ?


Bien que très photogénique, la rascasse n’est absolument pas dévouée à la seule cause du photographe. Elle profite de l’éclairage de la lampe pour aspirer, gober, happer, engloutir, croquer, engouffrer, dévorer, avaler… tous petits poissons ayant l’imprudence de rencontrer votre faisceau.

La femelle, ovipare prolifique, atteint sa maturité sexuelle au bout d’un an et fraie tous les 4 jours, lâchant en moyenne 2 millions d’œufs / an ! Au bout de quelques jours, les œufs prendront une forme larvaire pélagique et se disperseront sur une large distance portée par les courants océaniques.

Originaire de la zone indo – pacifique, ce féroce prédateur piscivore devient en région atlantique-ouest une espèce envahissante. Sa multiplication, notamment due au manque de prédateur naturel, en fait un compétiteur robuste au sein du réseau trophique. Un véritable fléau économique pour les pêcheurs et écologique pour l’écosystème corallien!

Saviez-vous que les Caribéens prêtent à sa chaire des vertus aphrodisiaques ? N’hésitez plus, un peu de persil, oignon, quelques piments, thym, citron vert, 10 min de cuisson et régalez-vous avec cette Chiquetaille de Poisson-Lion !



La vie Balinaise

Restons dans la gastronomie avec un mets cérémonieux, pour cérémonie, en grand cérémonial… le Babi Guling ou cochon à la broche.

Bali, enclave hindouiste au sein du plus grand pays  musulman. Le babi Guling, symbole traditionnel ou résistance culturelle ?

Avant l’apparition de Mac Do et KFC, les Balinais mangeaient peu de viande. L’alimentation était basée sur du riz et des légumes variés. Le cochon à la broche était servi lors de grandes cérémonies Upacara Utamatelles que Galungan. Lors d’occasions plus modestes, c’est le canard qui était au menu, Goreng (frit) ou Betutu(aux épices)…

Des heures de préparation pour quelques minutes de plaisir, adage culinaire… Rien ne se déroule sans l’intervention du prêtre! La préparation débute généralement dans la nuit. Muni de son eau sacrée Tirta, l’homme, de blanc vêtu, asperge intégralement l’animallui rendant, au rythme de ses incantations, un dernier hommage. Puis le moment arrive… égorgé, le sang est récupéré pour en faire du boudin.

Le Babi Guling, entreprise communautaire. Chacun s’affaire à la tâche : préparation des épices (ail, gingembre, citronnelle, curcuma, piment, coriandre), des feuilles de tapioca, du feu, des légumes (Lawar), des brochettes, du boudin… Le cochon embroché et farci sera tourné pendant 4 à 5 heures, régulièrement aspergé d’eau de coco pour caraméliser sa peau qui en deviendra craquante. Ne me demandez pas la recette de ce frichti de choix, je n’en ai pas !

Le repas sera servi dans la matinée jusque dans l’après-midi mais, usuellement, jamais le soir. Quoique… il est désormais possible de déguster ce plat, feu d’artifice du palais à toute heure.  Je ne finirai pas cette histoire de grand méchant loup sans vous souhaiter un bon appétit !



Safari Bali

Sauvetage peu ordinaire… lors de ma balade avec mes compagnes quadrupèdes, j’ai trouvé 5 petites tortues Olivâtres échouées. Je les ai déposées au Turtle Conservation and Education Center. Ils les garderont un mois avant de les relâcher…

NOUVEAUTES 2016.
Safari Spécial Mola Mola Du 28/08 au 9/09 2016.
A ne pas manquer: séjour inédit où vous plongerez sur les seuls sites non fréquentés de Nusa Penida.
1 guide / 2 plongeurs
Plongées pouvant présenter du courant
Sélection des dates en fonction des marées et du calendrier lunaire.
8 participants maximum.
Contactez-nous pour plus d’informations



Safari Spécial Club.
Plongez à Tulamben, Pénida et visitez Ubud.
Contactez-nous pour plus d’informations.

Remerciement à Francis Leguen pour ses photos.

Amis plongeurs à très bientôt.

Français
Safari Bali WhatsApp